La pendule de Charles-Alexandre de Lorraine symbolisant l’enlèvement d’Europe

Une pendule symbolisant l’enlèvement d’Europe en bronze ciselé, doré et patiné,
le cadran signé Viger à Paris, le mouvement signé Viger à Paris N°841,
d’époque Louis XV, vers 1755

Modèle du bronzier, Jean-Joseph de Saint-Germain (1719-1791)
François Viger (1708-1784)

Hauteur :57 cm                               Largeur : 45,5 cm                            Profondeur : 19,5 cm

 

Cadran en émail portant la signature avec les chiffres Romains pour les heures et Arabes pour les minutes. Aiguilles en laiton découpées, gravées et dorées. Mouvement de forme portant gravé la signature et le numéro 841 échappement à ancre à recul, suspension à fil du balancier, sonnerie au passage des heures et des demies avec roue de compte sur la platine arrière.

La pendule représente Zeus qui se métamorphose en taureau pour enlever Europe.

 

Provenance:

Catalogue des Effets Précieux de Feue son Altesse Royale Le Duc Charles de Lorraine et de Bar, vente à Bruxelles le 21 mai 1781, lot N° 6

« Une grande pendule, faite par Viger, à Paris, la boëte de bronze, avec trois figures de même, représentant l’enlèvement d’Europe : le tout bien doré, le mouvement de quinze jours, sonnant et heures & la demie »

Collection de M. Demachy, vente Galerie Georges Petit, Paris, le 24 mai 1912, lot N° 41 (repr.)

Collection de Hector Beeche, vente Hôtel Drouot, Paris, les 11-12 juin 1947, lot N° 74 (repr.)

Etude Tajan, Paris, le 20 juin 2000, lot N° 117

 

Bibliographie comparative:

Harris, Buckingham Palace and its Treasures, New York, 1968, pp. 200-201.

Ottomeyer & P. Pröschel, Vergoldete Bronzen, Munich, 1986, p. 125, N° 2.8.9.

Wolvesperges, ‘Les achats parisiens de Charles-Alexandre de Lorraine’, dans S. Raux (ed.), Collectionner dans les Flandres et la France du Nord au XVIIIe siècle : actes du colloque international, Lille, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, 13-14 mars 2003, Villeneuve-d’Ascq, 2005, pp. 183-201.

L.de REN Le Protecteur des Arts’, dans L. de Ren (ed.) Charles-Alexandre de Lorraine, prince de l’Europe des Lumières, Ars sur Moselle, 2012, pp. 52-61.

Le célèbre bronzier, Jean-Joseph de Saint-Germain a commercialisé le modèle de l’enlèvement d’Europe.
Une pendule identique portant sa signature a été vendue, Sotheby’s Londres, le 25 juin 1965, lot N° 77.

Deux autres exemples sont connus:
– un au Fitzwilliam Museum, Cambridge, le cadran signé Jolly à Paris, reproduit dans Ottomeyer & P. Pröschel, op. cit., p. 125, N° 2.8.9
– un autre dans la collection de S.M. la Reine, illustré dans J. Harris, cit., pp. 200-201.

Des pendules similaires symbolisant aussi l’enlèvement d’Europe de Saint-Germain sont exposées au:
– Musée du Louvre, signée Gille l’Ainé à Paris.
– Musée National du château de Versailles et de Trianon, signée Gille l’Ainé à Paris.